« Mal nommer un objet,
c’est ajouter au malheur de ce monde »
(Camus, Poésies 44, 1944)

 

(Petit glossaire suites aux attentats contre Charlie-Hebdo)

 

  • islam et Islam : avec une majuscule, Islam désigne l’ensemble des peuples et des cultures musulmans. Avec une minuscule, islam désigne la religion du même nom.
  • islamophobie, avec un i minuscule : rejet de la religion musulmane. Employé de manière floue. Confondu souvent avec musulmanophobie.
  • Islamophobie, avec un I majuscule : rejet de toute population et culture musulmane. Inusité (ou alors par mégarde).
  • Racisme anti-musulman : rejet raciste envers ceux qui sont perçus comme étant musulmans.
  • Musulmanophobie : idem, rejet raciste de ceux qui sont perçus comme musulmans. Devrait remplacer islamophobie.
  • anti-islam : rejet de la religion musulmane.
  • anti-islamisme : rejet de l’interprétation radicale de l’islam ou rejet de l’islam.
  • antisémisme : racisme envers les juifs, qu’ils soient croyant ou non
  • judéophobie : mot proposé récemment, notamment par Terguief, pour englober différents types d’antisémitismes
  • suffixe — phobie : vient du grec et signifie peur et fuite. Mais comme l’a remarqué Alain Rey, ce suffixe est employé généralement pour désigner rejet, haine, discrimination, comme dans xénophobie.
  • racisme : rejet, haine, discrimination, violence envers des personnes pour leur appartenance ou leur non-appartenance à un groupe ethnique, religieux, national, pour la couleur de leur peau ou pour leur orientation sexuelle. Il n’y a pas de races humaines au sens biologique et l’espèce humaine est caractérisée par son unicité. Pourtant le phénomène du racisme existe et peut être étendu à toute forme de rejet de l’autre au motif qu’il appartient à un groupe autre que le sien et dont les caractères sont essentialisés, soit qu’on considère que ces caractéristiques sont héréditaires (racisme au sens strict), soit que ces caractéristiques soient acquises, comme les goûts, la profession, la catégorie socioprofessionnelle, le lieu d’habitation (racisme au sens étendu). Dans les deux cas, il s’agit du même réflexe archaïque, qu'il appartient à l'homme de surmonter, de défense de son groupe par l’opposition à l’autre groupe. En l'occurence, le rejet anti-musulman est bien une forme de racisme au sens strict, même s'ils ne constituent pas un group ethnique.